L'emprise des marchés

L'emprise des marchés - Comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les changer


 

couverture livreCallon Michel 

Michel Callon est sociologue ingénieur. Depuis 1967, il est professeur à L'École des Mines - ParisTech et chercheur au Centre de sociologie de l'innovation, qu'il a dirigé de 1982 à 1994.


Editeur : Éditions La Découverte
Isbn : 9782707185389
Nombre de pages : 504
Prix : 24 € 
Parution : octobre 2017
Essai 

Présentation éditeur :

 

Alors que s’opposent avec une rare violence partisans et contempteurs de l’économie de marché, une question préalable se pose : qu’est-ce qu’un marché ?
Michel Callon montre que l’organisation des activités marchandes ne se réduit pas à la simple confrontation entre des offres et des demandes. Comment une « chose » se transforme-t-elle, après d’immenses efforts, en marchandise ? Par quels moyens les agents deviennent-ils capables d’évaluer les biens et de calculer leurs décisions ? Leur rencontre n’exige-t-elle pas de méticuleux réglages ? Quels sont les ressorts de la mobilisation et de l’encadrement des passions ? Comment ont lieu la captation des clients et l’obtention de leur consentement à payer ? À partir d’une multitude d’exemples pris dans la finance, l’énergie, l’alimentation, l’immobilier, les jeux de hasard, la santé, la grande distribution, le commerce électronique, le réchauffement climatique et même les pompes funèbres, l’auteur met en évidence la diversité et le foisonnement des activités déployées et des investissements consentis pour imaginer des solutions à ces problèmes.
Au terme d’un passionnant voyage, qui permet de suivre la carrière des biens depuis leur conception jusqu’à leur circulation dans la sphère de la consommation, le lecteur prend conscience de la multiplicité des configurations. Les « agencements marchands », notion que Michel Callon place au cœur même de sa réflexion et qui se substitue à celle de marché, permettent de rendre compte de la richesse et de la complexité des processus à l’œuvre. Ils donnent aussi de nouvelles possibilités d’agir à tous ceux qui refusent de se soumettre sans discussion àl’emprise des marchés existants. 

Table des matières :

L’énigme du marché
Des faubourgs de Londres...
... au Strip de Las Vegas
1. Pour l’accord 
Vers une définition minimale des marchés
Le modèle du marché-interface
Agencements marchands
Les agencements marchands et leurs cadrages
2. La passiva(c)tion marchande des biens
Espaces de circulation et carrières des biens
La densité des choses
La réintrication et ses cadrages : passiva(c)tion 
La passiva(c)tion non marchande : keeping while giving 
La passiva(c)tion marchande : dés-intrication avec détachement
Le travail toujours recommencé de la passiva(c)tion marchande : le cas des marchandises dites fictives
De la passiva(c)tion de quelques êtres vivants et de ses problèmes : suite
La problématique attribution des droits de propriété
3. Les agences et leurs équipements qualculatoires
Une multitude d’agents aux équipements différents
Enrichir la description des agents et de leurs équipements
Du calcul au qualcul 
Les agences qualculatrices
Diversité des agences et de leurs équipements
Rapports de forces
La reprogrammation des habitus comme extension du domaine des luttes
4. L’organisation des rencontres marchandes 
Les rencontres comme création de valeur
Les plateformes de rencontres et leurs réseaux
Les plateformes comme exploratorium
Les multitudes singulières
Inquiétudes
5. L’affectio mercatus : attachements et détachements 
À la recherche de l’affectio mercatus
Le rôle des biens dans les processus d’attachement et détachement
L’engagement des biens : trois dispositifs d’attachement
Des attachements de plus en plus... attachants ?
6. La formulation des prix 
Les prix entre calculs collectifs et rapports de forces
La formulation des prix
Formulation des prix et singularisation des biens
De la fausse opposition entre concurrence par les prix et concurrence hors prix
Formulation des prix, classements et qualité
Les formulations sont partout
La puissance des formules
Confrontations
Les sources d’inquiétude et de mobilisation
Et la morale dans tout ça ?
7. Les agencements marchands et leur dynamique 
Pourquoi ne pas parler de dispositif ?
L’agencement comme action collective, stratégique,
structurée et orientée vers la résolution de problèmes
Alignements, articulations et zones franches
La dynamique des inquiétudes
8. La politique des agencements marchands et ses enjeux
Les marchés financiers et leur conception
Politiques climatiques et réalisme théorique : faire l’économie du pire
La coexistence des agencements marchands : le cas des PGM
Courrier des (premiers) lecteurs.

Lire un extrait