Introduction à Albert O. Hirschman

ntroduction à Albert O. Hirschman


 

couverture livre
Collection Repères, n°688

Ferraton Cyrille

Cyrille Ferraton est maître de conférences à l’université Paul-Valéry Montpellier 3 (ARTDev – UMR 5281).

Frobert Ludovic

Ludovic Frobert est directeur de recherche au CNRS (Maison française d’Oxford)


Editeur : Éditions La Découverte
Isbn : 9782707189028
Nombre de pages : 128
Prix : 10 €
Parution : avril 2017
Essai

Présentation éditeur :

 

Albert Otto Hirschman (1915-2012) s’est distingué par ses recherches en sciences sociales au sens large, à la croisée de l’économie, de la sociologie, de la science politique, de l’histoire et de la philosophie. Ses livres sont presque tous devenus des classiques : Défection et prise de parole, Les Passions et les intérêts, Bonheur privé, action publique, Deux Siècles de rhétorique réactionnaire. Cette partie de son œuvre, la plus reconnue, ne doit pas masquer son apport à l’économie du développement.
Hirschman a choisi de mettre l’accent, en la valorisant, sur l’étonnante capacité d’adaptation des collectivités humaines. Son œuvre le rattache à la tradition qui, dans les sciences sociales, se préoccupe moins de la rationalité ou de l’irrationalité des conduites humaines que de leur part de créativité.
Ce livre est une invitation à découvrir ou à relire ce grand auteur, dont l’engagement personnel fut exemplaire. Une référence majeure pour quiconque croit en la fécondité des sciences sociales lorsqu’elles s’affranchissent des frontières disciplinaires.

Table des matières

 Introduction
I / Parcours

Totalitarismes et guerres (1915-1945)
L’expérience du développement (1945-1970)
Franc-tireur académique (1970-1995)
II / L’épopée du développement
Du développement comme stratégie au possibilisme
Le développement comme stratégie - Défense du possibilisme
Critique de l’économiste
Critique de l’économiste en ricardien impénitent - Critique de l’économiste en expert es développement
Déséquilibres, rationalités cachées et liaisons
La croissance non équilibrée - Les effets de liaison
III / Défection et prise de parole
Genèse du couple défection/prise de parole
Une analyse entre économie et politique - Un contexte politique mouvementé
Deux remèdes au déclin
Le relâchement comme point de départ - La défection - La prise de parole - Les relations entre défection et prise de parole - Le loyalisme
Réceptions et évolution
Des réactions variées - Des modifications marginales apportées à la défection - Une réévaluation substantielle de la prise de parole - Les corrections importantes apportées aux relations entre défection et prise de parole
IV / Passions et bonheur
L’intérêt entre économie et politique
L’intérêt au fondement de l’ordre social - La sacralisation de l’intérêt économique
Consommateur et citoyen
La déception comme moteur des changements endogènes des préférences - Du privé au public - Du public au privé - Un accueil très mitigé
V / Rhétorique et démocratie
La rhétorique réactionnaire
L’effet pervers - L’inanité - La mise en péril - Les interactions entre les arguments de la rhétorique réactionnaire
Pluralisme et rhétorique de l’intransigeance
La rhétorique du progrès - Le refus de l’intransigeance - Les fonctions positives du conflit
De l’autosubversion
Le chercheur analysé - Effet de persuasion et effet de recrutement - Un « certain penchant à l’autosubversion »
Conclusion
Repères bibliographiques.

Lire un extrait

 

Date de dernière mise à jour : 19/04/2017